La plume du corbeau de Patricia Wentworth

plume

L’auteur

Patricia Wentworth est le nom d’écrivain de Dora Amy Elles Dillon Turnbull. Elle est née le 10 novembre 1878 et est décédée le 28 janvier 1961 dans le Surrey en Angleterre.

Patricia Wentworth est la fille d’un général de l’armée britannique et a vécu de nombreuses années en Inde. Elle y a d’ailleurs écrit ses premiers textes sous la forme d’articles destinés à une gazette dédiée aux civils et militaires anglais.

Après quelques essais infructueux dans le domaine de la romance, elle change de registre et commence à écrire des romans policiers en 1923. Ceux-ci remporteront un succès immédiat.

Comme Agatha Christie et la célèbre Miss Marple, l’auteur a également son héroïne connue sous le nom de Miss Maud Silver, ancienne préceptrice devenue détective privée.

Résumé de l’éditeur

Dans le calme plat d’un charmant petit village du Ledshire, on ne s’attendait pas à voir sévir un corbeau. Pourtatout nt, au milieu des préparatifs du mariage de la belle et douce Valentine, une jeune fille est retrouvée noyée dans le lac du Manor House : elle venait de recevoir une lettre anonyme…

Le corbeau continue ses méfaits, et l’inspecteur local, inquiet, vient demander conseil à Miss Silver, son ancienne institutrice qui occupe sa retraite entre tricot et affaires criminelles.

Mon avis: 4/5

Si vous aimez le style et le climat des romans d’Agatha Christie, vous adorerez les livres de Patricia Wentworth. En effet, ils sont semblables sur plusieurs points:

  • L’atmosphère si reconnaissable des villages anglais: l’étude sociologique qui en découle et qui dévoile les différents aspects de la nature humaine.
  • La description du crime: celui-ci est introduit avec beaucoup de détails afin d’accrocher le lecteur dès les premières pages. Tous les personnages ont des secrets et sont soupçonnés tour à tour.
  • L’intrigue bien ficelée: incontestablement la force de la reine du crime qui aime surprendre son lecteur avec de fausses pistes afin de réserver la surprise lors de la révélation de l’identité de l’assassin dans les toutes dernières pages.
  • La force et la personnalité du personnage principal: tout comme Miss Marple, Miss Maud Silver résoud les énigmes grâce à son intuition et à sa connaissance de la nature humaine. Elle pourrait également être définie comme une « armchair detective ».

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s