Le femme à la fenêtre d’A.J. Finn

femme

L’auteur

A.J. Finn est le pseudonyme de Daniel Mallory, journaliste qui a publié des articles dans des journaux prestigieux tels que le Los Angeles Times ou encore le Washington Post.

Le livre

Résumé de l’éditeur

Elle a tout vu, mais faut-il la croire ?

Séparée de son mari et de leur fille, Anna vit recluse dans sa maison de Harlem, abreuvée de merlot, de bêtabloquants et de vieux polars en noir et blanc. Quand elle ne joue pas aux échecs sur internet, elle espionne ses voisins. Surtout la famille Russell – un père, une mère et un adorable ado –, qui vient d’emménager en face. Un soir, Anna est témoin d’un crime. Mais comment convaincre la police quand on doute soi-même de sa raison ?

Mon avis: 3/5

Ce livre est un mélange entre « La fille du train » de Paula Hawkins et le film « Fenêtre sur cour » d’Alfred Hitchcock.

L’intrigue est efficace et l’auteur distille les indices au compte-gouttes. Ceux-ci sont ponctués de références cinématographiques parfois trop longues et qui n’apportent rien à l’histoire.

L’atmosphère est oppressante avec notamment la description de l’agoraphobie du personnage principal et le fait que la majorité de l’histoire se situe entre les quatre murs de sa maison. Il y a aussi une certaine ambiguïté qui oscille entre rêve et réalité, passé et présent.

Malheureusement, toutes les ficelles utilisées sont bien connues des lecteurs de livres policiers et l’énigme principale est vite résolue par ceux-ci.

Avez-vous lu ce livre? Qu’en avez-vous pensé?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s