Les Heures de Michaël Cunningham

les heures

L’auteur

Michaël Cunningham est un auteur américain né le 6 novembre 1952 dans l’Ohio (Cincinnati).

Il a étudié la littérature anglaise à l’université de Stanford puis a poursuivi ses études à l’université de l’Iowa.

Il a commencé à écrire des nouvelles dans différents journaux avant de s’atteler à son premier roman, La Maison du bout du monde, qui n’a malheureusement remporté qu’un succès modéré.

C’est son troisième livre, The Hours (Les Heures), qui lui apportera la notoriété.

Résumé de l’éditeur

Clarissa, Virginia et Laura : trois femmes, trois journées particulières dont les heures résonnent de subtils et sublimes échos jusqu’à l’incroyable révélation finale. Ce roman magistral, porté par la grâce, est hanté par le génie et les démons de Virginia Woolf.

Mon avis: 5/5

Ce livre fait partie de mes préférés et de ceux que je relis chaque année.

Il s’agit d’un roman passionnant, proche de la perfection qui a d’ailleurs reçu le prix Pulitzer de la fiction ainsi que le PEN/Faulkner Award en 1999.

Tel un métronome, Michaël Cunningham narre les sombres heures et le destin de ces trois femmes dans un style fluide mais qui est également puissant et juste.
Les jeux de miroir entre ces trois personnalités sont sublimes et d’une grande subtilité.
La sensibilité proche du désespoir est étudiée avec une extrême finesse.

Une magnifique réflexion sur la vie, le temps qui passe et la mort.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s