Waiting to be heard d’Amanda Knox

amanda

L’auteur

Née le 9 juillet 1987 à Washington, Amanda Knox est écrivain et journaliste.

En 2007, elle a été accusée du meurtre de sa colocataire Meredith Kercher avec son compagnon Raffaele Sollecito.

Meredith Kercher et Amanda Knox étaient étudiantes à l’université de Pérouse en Italie dans le cadre d’un programme d’échange universitaire « Erasmus ».

Résumé de l’éditeur 

Le 1er novembre 2007, après une soirée où sexe, alcool et drogues ont brouillé les esprits, le corps de Meredith Kercher est retrouvé à son domicile, égorgé et criblé de 47 coups de couteau. Une fenêtre est brisée, du sang macule l’appartement, et c’est Amanda Knox qui fait cette découverte macabre.

Après avoir prévenu la police, elle s’effondre et trouve refuge dans les bras de son petit-ami. Il suffira qu’un de leurs baisers soit filmé par un journaliste pour déchaîner l’opinion publique contre elle. Acculée, traumatisée, brutalisée, Knox avoue. Bien qu’elle se rétracte immédiatement, c’est le début de la descente aux enfers pour celle que l’on surnomme « la diabolique de Pérouse ». À l’issue d’un premier procès, elle est condamnée à vingt-six ans de prison, sans réelles preuves, pourtant, de sa culpabilité Une condamnée américaine, une victime anglaise, une soirée hard en Italie : le fait divers devient affaire d’État, tandis qu’Amanda continue de clamer son innocence…

Puis la découverte des empreintes digitales ensanglantées de Rudy Guede – un étudiant au passé trouble – sur les lieux du crime relance l’affaire : Amanda aura attendu quatre ans avant d’être libérée. Mais le doute subsiste, dans les médias comme dans le public. La personnalité sulfureuse de la jeune femme a dérouté les gens au cours des deux procès, et peut-être est-elle un peu trop belle pour susciter la compassion. S’inspirant du journal intime qu’elle a tenu lors de sa détention, elle a pris la plume et nous livre ici sa version des faits, son expérience aux mains de la police italienne, ses quatre années d’enfermement comment elle a trouvé la force de surmonter ces épreuves, et comment elle subit, encore, les dégâts de la rumeur.

Mon avis

Ce livre se base sur les différents journaux intimes qu’Amanda Knox a tenus pendant son incarcération en Italie.

Dès les premières lignes, nous sommes plongés au coeur de cette affaire extrêmement médiatisée et controversée. Il est passionnant d’analyser le fait que le meurtre de Meredith Kercher a souvent été relégué au second plan au profit de la personnalité singulière d’Amanda Knox.

En effet, pendant le procès, tous les articles de journaux étaient concentrés sur l’étudiante américaine oubliant presque la victime.

Avant de lire cet ouvrage, je pense qu’il est important que le lecteur se documente sur cette affaire afin d’avoir une vision plus large et objective et qu’il puisse trouver « sa » vérité. En effet, comme il s’agit du témoignage de la principale suspecte, ce livre est subjectif et n’apportera qu’un éclairage ténu et orienté mais néanmoins intéressant.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s