Boule de foudre de Liu Cixin

boule

Né en 1963 dans la province du Shanxi en Chine, Liu Cixin (刘慈欣) travaille comme ingénieur dans une centrale électrique à Yangquan. Il est également l’auteur de science-fiction le plus connu et populaire en Chine et a remporté de nombreux prix prestigieux comme le Science-Fiction Galaxy Award ou encore le prix Xingyun (Nébuleuse, 全球华语科幻星云奖).

Il est connu pour avoir publié la trilogie Problème à trois corps avec les tomes Le Problème à trois corps (三体), La Forêt sombre (黑暗森林) et La Mort immortelle (死神永生). Celle-ci a donné naissance à un renouveau de la science-fiction chinoise plus travaillée et subversive. L’auteur est parvenu à mélanger des principes scientifiques complexes fréquemment dérivés de la physique avec la culture ancienne chinoise. Ces ouvrages sont à relire car il est difficile de percevoir les différentes interrogations, la réalité cachée, les questions politiques ainsi que les découvertes scientifiques en une seule lecture.

Boule de foudre, excellent page-turner, ne déroge pas à la règle et transcrit les paradigmes scientifiques, cette fois-ci, à travers la recherche. En effet, le jour de son quatorzième anniversaire, Chen voit ses parents réduits en cendres devant ses yeux suite à l’explosion d’une boule de foudre. Après cet événement tragique, Chen décide de consacrer sa vie à l’élucidation de ce phénomène naturel et entreprend des études en physique atmosphérique. Lors d’une mission d’observation, il rencontrera Lin Yun, qui s’intéresse également à cette énigme scientifique mais pour son potentiel militaire.

Tout au long du livre, nous suivons donc la quête inlassable et presque obsessionnelle de Chen d’une explication à la mort de ses parents. L’auteur détaille le monde de la recherche et détruit les stéréotypes. En effet, lorsque nous pensons au chercheur, nous avons souvent l’image du savant fou entouré de potions et tubes ; incapable de maintenir des relations humaines normales et vivant comme un ermite. Ici, Liu Cixin nous parle d’un travail créatif et collectif où l’humain se place au centre de l’équation mais il ne cache pas la dure réalité du métier où les problèmes de financement peuvent invalider des années de travail. L’auteur parvient à ancrer son histoire parfois fantastique et fantasmagorique dans la réalité d’un monde et d’une profession. Néanmoins, nous pouvons relever quelques incohérences dans le récit, des principes scientifiques parfois surréalistes et une histoire secondaire dont l’intérêt est difficile à trouver.

L’auteur nous démontre qu’il est important de délimiter le thème de la recherche car chaque réponse amène une nouvelle interrogation. En outre, il est fondamental de travailler avec passion, secret d’une existence pleine de sens.
Bien que ce livre soit publié en langue française après la trilogie précédemment mentionnée, il est disponible depuis 2004 en Chine sous un autre nom. Boule de foudre se passe donc avant les événements du Problèmes à trois corps. Nous conseillons, dès lors, de lire cette nouvelle parution avant les trois autres car sa conclusion annonce la trilogie et des personnages sont communs.
Cet article est également disponible sur le site du Suricate Magazine.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s